Dans la salle de restaurant où vous pouvez dîner aux chandelles auprès d’un vrai feu de bois dans la vieille cheminée, votre œil s’attarde sur un plafond unique dans la région, peint de motifs floraux tous différents, tous réalisés à la main dans les années 50.

   2 salles de restaurant pour une capacité de 160 couverts.
Le chef vous propose ses spécialités: Assiette de poissons grillés, écrevisses à la nage, oeufs en meurette, noisettes d'agneaux à la crème d'ail...

   Vieux objets de cuivre dans le décor (bouilloires, chaufferettes ), collections d’antiques moulins à café, mais aussi sublime vaisselle de table, nappes et serviettes en magnifiques tissus.

   Gardons « pour la bonne bouche », comme on dit, le fait suivant :
Le patron, c’est Jean-Jacques Payen , secondé par sa femme Yolande qui gère l’ensemble de l’établissement avec efficacité tout en accueillant elle-même la clientèle avec un sourire rayonnant.

   Mais le patron, est aussi le chef de cuisine et tous les connaisseurs des bons hôtels-restaurants le savent, c’est une garantie essentielle.

Jean-Jacques Payen, passionné de cuisine depuis toujours, a travaillé dans de grandes maisons de Bourgogne telles Lameloise à Chagny, La Poste à Avallon... Il fut apprenti à la pâtisserie Lenôtre à Paris. Il fut aussi intronisé dans la chaîne des rôtisseurs de Bourgogne.

   De plus, il s’offre le luxe – il vous offre le luxe – d’accompagner ses plats délicieux, si vous le souhaitez, par des vins Desauge : vins de Bourgogne de la propriété familiale, Volnay, Pommard, Bourgogne aligoté tasteviné depuis 8 ans ; et vous savez que le jury des Chevaliers du tastevin de Bourgogne sélectionne avec beaucoup de rigueur . La qualité est indéniable, le rapport qualité / prix est intéressant.